Ecoport Serignan Valras

Le concours "Ecoport Béziers Mediterannée" de Serignan Valras

Ecoport Béziers Mediterannée_Serignan Valras

MOA: CABM

Budget: 30.000.000 euros

Phase: Concours

Les travaux regroupent essentiellement cinq volets visant in fine à permettre aux ports de plaisance de Sérignan et Valras, qui comptent actuellement 800 anneaux, d’accueillir 1.600 unités.En ce qui concerne le port de Serignan, les quatre volets concernent à la fois la modernisation du port, mais également l’extension de ce port, la réalisation d’aires techniques capables d’assurer leservice aux bateaux pour le bassin de navigation, et la réalisation d’un parc à

bateaux automatisé. Celui-ci permettra de « gagner » de la place par rapport à un dispositif traditionnel et assurera un service « éco-responsable » par l’utilisation non pas de véhicules de transport polluants à carburant pétrolier pour manutentionner les bateaux, mais l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques mis en place sur son propre toit, sans compter tous les atouts supplémentaires décrits.

 

SERIGNAN

 

Le site et son contexte:

Situé au cœur d’un cadre naturel d’exception, en covisibilité directe avec le site des Orpellières, site natura 2000 au titre des habitats et des oiseaux, ZNIEFF de types 1 et 2, le port de Sérignan dispose d’atouts indéniables pour la création d’un projet d’écoport. Le site se situe dans le prolongement visuel de la Jasse neuve, secteur défini au PLU comme étant à fort potentiel environnemental et touristique. Entre l’extension du port et la Jasse, un corridor écologique est à préserver, des étangs de la Grande Maïre à Vendres.

La Jasse étant situé sur un belvédère, les cônes de visibilité réciproques sont très importants. Depuis le site, se perçoivent parfaitement la plaine agricole jusqu’aux reliefs de l’arrière-pays, l’éolienne du lycée, les orpellières et les paysages de prés salés.
 

Au-delà des continuités avec le port de Valras, le port de Sérignan tissera des liens vers la plaine. Au vu du fort potentiel de développement touristique de la Jasse, les connections du réseau viaire et les continuités des cheminements doux viendront mailler le secteur. Le développement du port de Sérignan est intimement lié au développement de l’offre en hébergement touristique de la Jasse.

Depuis Valras vers Sérignan, la promenade est séquencée afin de passer progressivement d’un cadre urbain à un cadre naturel. Cette dernière est animée par des AOT de loisirs et de plaisance, par des expositions photos, par des observatoires nature, etc. En arrivant sur le site de Sérignan, la promenade est bordée de ripisylve annonçant déjà le caractère naturel des lieux. Il est envisagé d’ajouter quelques tamaris afin d’apporter ponctuellement leur ombre légère

 

VALRAS

 

« La majorité des espèces d’un système biologique libre (Tiers paysage) répond à une évolution inconstante par adaptations successives (transformisme). Les espèces (ou systèmes) à évolution constante dont la configuration se durcit au fil du temps sont soumises à la pression sélective du milieu changeant. » 

«  Par son dispositif hétérogène, son inconstance et sa démesure temporelle, le Tiers paysage apparaît comme le territoire de l’invention biologique. » 

Gilles Clément (Extraits du Manifeste du Tiers Paysage)

 
 

L’articulation et le positionnement des différents espaces suivent une logique spatiale suggérée par le lieu lui-même. Les covisibilités entre le promontoire de la Jasse et le site naturel protégé des Orpellières sont maintenues. De la fluidité des cheminements doux et des continuités vers la Jasse et Valras résulte le tissage des liens et le maillage du territoire, jusqu’au loin les écluses de Fonserannes. Du grand paysage à l’échelle du site, les continuités écologiques sont recherchées afin de respecter les corridors écologiques, le biotope local hébergeant une faune, une flore et des micro-organismes spécifiques. Le projet s’insère en respectant cet écosystème car il représente l’essence-même du site et de sa richesse.

Le site s’organise autour d’espaces ouverts et accessibles à tous. Chaque élément est inclus dans le paysage naturel du site. Seule la partie technique, les pontons d’accès aux bateaux et le port à sec sont sous contrôle d’accès. Les espaces mis à disposition du public comportent les services d’accueil, les services de location, les activités nautiques, les différentes AOT qui ponctuent le site. Toute la programmation s’insère dans le paysage naturel préservé, à l’identité forte. Les parcours et les activités sont mis en liens pour créer de véritables lieux de vie agréables et animés.