Ile des loisirs Cap d'Agde

Le concour "L'Acropole" à Béziers.

Ile des loisirs_Cap d'agde

MOA: Ville d'Agde

Budjet: 10.000.000 euros

Phase: Etude en cours

« Requalification de l’Ile des Loisirs au Cap d’Agde, et son projet urbain »…

La station balnéaire du Cap d’Agde, construire ex-nihilo au pied du Mont Saint Loup, il y a maintenant 45 ans par l’Architecte Jean Lecouteur est la première commune de France en termes de capacité d’accueil d’hébergement touristique. Sa conception originelle de qualité, la divise en plusieurs quartiers et la sépare de la ville d’Agde par une ceinture verte. Un réseau routier de bonne qualité assure la liaison entre les 2 entités. Afin de s’ouvrir vers une nouvelle ère, permettantde développer une offre haut de gamme, de renforcer les conditions d’accueilde la population touristique, la collectivité envisage la requalification nécessaire de sites stratégiques.

La requalification de l’Ile des loisirs a été identifiée comme enjeu majeur. Sa recomposition permettra de valoriser sa vocation tout en permettant de développer un projet urbain de qualité.

Par sa position, son caractère ainsi que sa réserve de foncier, l’Ile des Loisirs, a le potentiel pour porter un certain nombre d’enjeux réellement stratégiques pour la destination future du Cap d’Agde.

 

 

 

  • Un enjeu urbain : la revalorisation de ce site contient des enjeux urbains plus larges que son propre périmètre.

Elle doit être l’incarnation d’une urbanité nouvelle. Le projet doit considérer ce secteur et tout ce qu’il permettra de desservir, c’est‐à‐dire les plages, le port, et de manière moins directe, les interfaces avec tous les espaces qui l’entourent.

  • Un enjeu d’image fort représentant pour la station, l’opportunité de se réinventer sur elle‐même, de magnifier ses atouts pour consolider une image haut de gamme,
  • Un enjeu de projection dans le temps : il est nécessaire de réinventer les fonctions de ce secteur,
  • Un enjeu de rayonnement : le Cap d’Agde a l’opportunité de se conforter dans la course européenne des destinations touristiques haut de gamme,
  • Un enjeu foncier : une pleine maîtrise foncière par la Commune permettra l’aménagement d’un nouveau quartier.
 

Compte tenu des enjeux en présence et de ce qui précède, complétée par la complexité de la programmation proposée, de notre connaissance du site ainsi que de notre savoir-faire en matière de projets urbains, d’équipements de loisirs, nous avons souhaité participer à :

 

  • La mise en œuvre d’une QUALITÉ URBAINE RÉNOVÉE, RÉINVENTÉE,           RENFORCÉE, d’un nouvel art de vivre …
  • Favoriser l’implantation d’équipements novateurs et de qualité,
  • La mise en œuvre d’une nouvelle approche touristique de la station,
  • Améliorer l’image de la station, la dynamiser.
 

Comment envisager cette transformation ?

L’enjeu est peu ordinaire : produire et organiser une somme de données sur un sujet qui est au cœur de toutes les préoccupations contemporaines. Le voyage visuel dans les paysages des villes opère comme un glissement continu du regard et de la pensée, à l’incitation au voyage ainsi qu’aux formes variables de dépaysement suscitant l’imaginaire.

S’interroger sur les processus de fabrication de la ville est devenu pour nous une réflexion croisée entre pratique professionnelle et expérience du terrain. Éveiller l’imagination, se libérer des pensées archaïques et décliner de nouvelles pensées sur la ville de demain, intégrant l’élan du développement durable, et respectant les paysages et leur diversité, tout en favorisant la mixité entre les différentes strates des lieux aménagés ou naturels sera notre challenge.

 

Nous souhaitons donc vous accompagner dans cette même logique à l’échelle de ce territoire aussi complexe que varié. Cette démarche n’a rien d’une utopie, elle est bel et bien concrète et nous anime au quotidien …     

« L’essentiel n’est pas de vivre, mais de bien vivre »  (Platon)