Lycée Bagnols sur Ceze

Lycée Albert Einstein_Bagnols sur Ceze

MOA: Région LR 

Budget: 20.000.000 euros

Phase: Concours

"…ne construisez pas seulement des bâtiments, mais créez des espaces libres qui préserveront le vide pour
                                           que le plein ne nous bouche pas la vue et qu'il nous reste le vide pour nous reposer." Wim Wenders, cinéaste

Le Génie du lieu :

Le site construit au fil du temps, par strates successives, porte les traces de ses mutations progressives. Ce palimpseste est la substance même qui nourrit le projet et en donne les premières intentions. Les deux lieux d’intervention possèdent chacun leur identité propre et le programme répartit clairement leurs affectations futures respectives. La recherche de l’harmonie a motivé une conception en quête de cohérence architecturale et paysagère pour une symbiose entre les bâtiments et leur environnement. Ce fil conducteur nous a porté de l’analyse du contexte à l’esquisse du projet avec pour ambition la création d’un lieu attractif et propice à l’apprentissage pour ce lycée pluridisciplinaire ouvrant le champ des possibles à ses élèves.

La restructuration du bâtiment A et la construction du bâtiment A’: 

La transparence de l’entrée du site libérant la perspective symbolise le lien entre l’enseignement et la citoyenneté, la continuité entre l’éducation et la culture. La loge, point d’accueil et d’orientation, se glisse en transparence sous l’auvent d’entrée. Les matériaux et les teintes sont une évocation de la pierre de Vers et des couleurs locales. La façade coté gymnase est rythmée de pleins et de vides, jouant l’alternance entre la transparence et l’opacité, la légèreté et la matérialité. 

La restructuration du bâtiment B :

Le bâtiment B fait peau neuve. En dialogue avec l’ensemble A&A’, son écriture architecturale participe au renouveau du site. Le socle constitué de parois architecturale participe au renouveau du site. Le socle constitué de parois

architecturale participe au renouveau du site. Le socle constitué de parois vitréesest bordé d’une large platebande plantée, filtre visuel et paysager. De grands cadres en béton sortent de la façade et rompent sa linéarité. Des lames verticales en béton protègent les vitrages des entrants solaires en Est et Ouest.

La restructuration des bâtiments E et F :

L’implantation de l’extension du bâtiment EF libère un patio paysagé, prolongement visuel des salles de restauration et source de lumière naturelle. Les deux boîtes en verre posées dans la végétation amènent un maximum de lumière en évitant les surchauffes par une orientation Nord et par l’ombre portée du bâtiment B à l’Est. 

La restructuration du bâtiment P :

L’immeuble P dont la façade est en pierre conserve son aspect extérieur. L’organisation de l’internat permet de conserver la structure et la disposition des ouvertures existantes, les chambres sont plus spacieuses. Une bande technique intègre les placards courants forts - courants faibles, le désenfumage, les réseaux d’alimentation et d’évacuation. L’ascenseur est remplacé afin de rendre accessible l’ensemble des niveaux.

La construction des logements de fonction :

Les logements T3 et T4 sont des villas avec jardin donnant sur l’espace arboré à l’Ouest. Situés au Nord de la parcelle, ces derniers disposent de leur propre accès et stationnement. L’interface paysagé entre logements et stationnement permet de préserver leur intimité.

 

Les parkings et espaces extérieurs :

Le stationnement prévoit 172 places dont 8 d’entre elles sont dédiées aux logements. Le reste du stationnement pourra servir pour les besoins du gymnase suivant une convention ville – région. La rétention des eaux pluviales est augmentée par l’agrandissement du bassin existant et la création de nouvelles noues paysagères. Les pieds de façades des bâtiments sont paysagés et les cheminements et accès en béton désactivé sont prévus dans le même esprit que les aménagements extérieurs existants. Un soin particulier est accordé au traitement paysager de l’entrée en tant que lieu  d’accueil.

Le phasage en plusieurs tranches et plusieurs phases:

Le phasage envisagé prend en considération les problématiques liées à chaque site, les périodes de vacances scolaires, ainsi que les périodes d’examens. Les accès au chantier éviteront les conflits d’usages avec les occupants. Le phasage intègre durant les vacances scolaires les travaux les plus perturbants (bruit, poussières, confinement…), afin de ne pas nuire au bon fonctionnement du Lycée.